Pourquoi l’Etat et les politiques s’engagent de plus en plus en faveur du bois ?

engagement-ecologie-habitationDepuis quelques années, les gouvernements sont davantage sensibles au développement durable. C’est même devenu un enjeu politique. Lors des campagnes électorales, les candidats n’hésitent plus à s’engager sur le sujet. L’environnement et la question de sa préservation ne sont plus réservés aux écologistes. C’est une problématique qui concerne tout le monde. D’ailleurs, l’Etat français a mis en place plusieurs programmes destinés à lutter contre le réchauffement climatique et plus globalement, à protéger notre environnement.

L’épuisement des ressources naturelles, l’un des plus gros problèmes

Depuis le Grenelle de l’Environnement, l’Etat et les politiques ont décidé d’encourager l’usage du bois dans la construction des maisons et bâtiments. Et pour cela, ils ont lancé différents plans et programmes avec des actions et campagnes de communication envers les professionnels et les particuliers pour leur montrer les points forts de ce matériau naturel. En plus, ce dernier étant recyclable, il répond à une problématique majeure à laquelle nous sommes confrontés : l’épuisement des ressources naturelles. D’où l’importance de bien gérer les domaines et plantations forestières et de former les professionnels à l’utilisation de matériau durable et non-polluant.

Un engagement relativement fort et incitatif

Si l’Etat français a peut-être mis du temps pour s’engager, il le fait pleinement. Du moins, dans certains secteurs. Par exemple, grâce aux actions mises en œuvre pour développer une politique de filière, celle-ci a pris de l’ampleur au fil des mois et a incité de nombreux constructeurs à se tourner vers le bois pour leurs constructions. D’autant que le bois se marie très bien avec l’acier, le béton ou la pierre. De même, on peut le recycler. Des moyens financiers ont également été dégagés par les gouvernements et cela semble porter ses fruits puisque le nombre de maisons individuelles en bois augmente en France. Néanmoins, des efforts sont toujours à fournir et on est encore loin des engagements et actions de certains pays européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse Email ne sera pas divulguée.

*

top